Animation de chargement
Le port du masque est obligatoire sur tous les sites et équipements de l'agglomération, clos ou en extérieur. Merci

Actualité

Passerelle. Les jeunes ont fabriqué des boîtes à dons

De l'armor à l'argoat

Dans le cadre de la Trajectoire Zéro Déchet de Guingamp-Paimpol Agglomération, les jeunes du dispositif Passerelle* ont participé à une opération de transformation de mobilier en boite à dons. A partir de meubles récupérés en déchèterie par les agents du service Prévention, Collecte et Valorisation des Déchets, les jeunes en classes de CM1 et CM2 ont pris leur mission au sérieux. Quelques ingrédients ont été nécessaires : marteau, vis, perceuse, pinceaux, un brin d’imagination et un peu d’huile de coude ! L’objectif ? Customiser un ancien meuble en boîte à dons accessible dans chaque accueil de loisirs pour permettre aux jeunes et leurs familles d’y déposer et d’y récupérer tous les objets du quotidien : livres, jeux vidéo, vêtements, jeux de société, articles de sport, etc. En tout, ce sont une vingtaine de jeunes des accueils de loisirs de Bourbriac, Pontrieux et Belle-Isle en Terre qui ont participé à l’opération, accompagnés de l’association  « On n’est pas que des cageots ».

Les partenaires

Le coût des animations est pris en charge par le dispositif de soutien à la communication de l’éco-organisme Eco-Mobilier. Eco-mobilier accompagne les collectivités locales qui souhaitent mettre en place une communication de proximité pour présenter la collecte et le recyclage du mobilier usagé. En effet, depuis octobre 2020, Guingamp-Paimpol Agglomération et Eco-mobilier, l’éco-organisme dédié à la collecte, au recyclage et la valorisation du mobilier, ont mis en place des bennes dédiées à la collecte des déchets d’éléments d’ameublement (DEA) dans les déchèteries.

* Le dispositif Passerelle permet aux enfants en CM1 et CM2 et inscrits à l’Accueil de loisirs de basculer sur des activités proposées par le service jeunesse. L’idée est de permettre aux enfants de se familiariser aux activités et aux animateurs des services jeunesse qu’ils pourront fréquenter une fois arrivés au collège.