Animation de chargement
Le port du masque est obligatoire sur tous les sites et équipements de l'agglomération, clos ou en extérieur. Merci

Espaces naturels et biodiversité

Le bocage et espaces boisés

De l'armor à l'argoat

Le bocage est très présent sur le territoire de Guingamp-Paimpol Agglomération, il joue un rôle important dans la protection des sols et des cultures, et il crée un lien entre les différents boisements pour créer un ensemble appelé « trame verte ».

Ces éléments du paysage permettent de :

  • Faciliter l’infiltration des eaux de ruissellement dans le sol.
  • Protéger les réseaux de fossés et les cours d’eau contre les transferts de divers polluants.
  • Lutter contre l’érosion des terres.
  • Produire du bois (chauffage et construction), des fruits.
  • Contribuer à l’agriculture (brise-vent, insectes auxiliaires, apports de matières organiques…).
  • Favoriser la biodiversité.
  • Préserver le patrimoine paysager.

La gestion règlementaire des boisements est une compétence rendue obligatoire pour les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale comme Guingamp-Paimpol Agglomération et exercée conjointement avec les services de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) depuis le 1er janvier 2019.

Il s’agit de :

  • La gestion des demandes préalables de travaux (demande de coupe, abattage d’arbre, travaux d’amélioration…).
  • La gestion technique en lien avec les services de l’Office National des Forêts (ONF), du Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) et des experts forestiers.

Consciente de l’importance du bocage au sein du territoire, l’agglomération a choisi de porter en plus, une mission sur la protection, la réhabilitation et la gestion du bocage. Cette mission est rendu possible par le programme de financement Breizh Bocage.

Elle permet :

  • De proposer des travaux de réhabilitation du bocage (haie, talus…).
  • D’accompagner les communes et agriculteurs gestionnaires de bocage.
  • De protéger le maillage bocage à travers les documents d’urbanismes.

La protection du Bocage

L’agglomération compte 9 620km de haies bocagères sur son territoire. Il est très présent dans le paysage et occupe une place importante dans l’agriculture. C’est pourquoi l’agglomération a souhaité recenser l’ensemble du bocage et l’intégrer dans son Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi).

Ce recensement est fait sur toutes les haies et talus nus, et permet ensuite de maîtriser son évolution pour éviter les arasements abusifs.

L’agglomération assure l’accompagnement des demandes d’arasement et de création (certification par l’Association française arbres champêtres (AFAHC)).

La préservation des boisements

Dans le cadre de la mise en place du PLUi de Guingamp-Paimpol Agglomération, une réflexion a été lancée pour l’intégration des boisements afin de les préserver. La méthodologie a été mise en place en concertation avec les services de l’agglomération, la DDTM, l’ONF, le CNPF et les collectivités voisines.

Les boisements sont classés en 3 catégories :

  • Espaces Boisés Classés (EBC), pour les communes littorales, les boisements soumis à une pression d’urbanisation et ceux à fort intérêt pour la biodiversité.
  • Loi Paysage, pour les boisements sans plan de gestion obligatoire, ceux situés dans un périmètre de protection non contraignant pour le défrichement ainsi que pour les landes.
  • Pas de classement, pour les boisements concernés par un document de gestion obligatoire, ceux situés en zone de vallées encaissées, ceux de moins de 30 ans, ainsi que les boisements situés dans un périmètre interdisant déjà le défrichement.

Dans le cadre de ces missions, Guingamp-Paimpol Agglomération assure également la gestion des demandes préalables de travaux (demande de coupe, abattage d’arbre, travaux d’amélioration…)

La gestion durable du bocage

La durabilité du bocage est liée à plusieurs caractéristiques :

  • Le renouvellement de la haie.
  • Le maintien du potentiel de production, prélèvement au maximum du volume de l’accroissement annuel (c’est-à-dire le volume produit par le bocage et dont l’exploitation permet de conserver le capital sur pied).
  • Le respect des règles sanitaires pour éviter la propagation des champignons, des maladies…
  • Le maintien de la biodiversité.

L’agglomération accompagne les agriculteurs et communes gestionnaires de haies dans la réalisation de chantiers d’entretien de bocage tout en s’assurant de la pérennité des haies.

L’accompagnement par Guingamp-Paimpol Agglomération concerne notamment :

  • L’organisation de démonstrations d’abattage et broyage de bois pour vulgariser les bonnes pratiques de gestion.
  • La promotion des bonnes pratiques de gestion auprès des agriculteurs et communes (conseils, marquage du bois…).
  • L’aide à la réalisation de chantiers de gestion de haies clés en main par des professionnels (organisation des différentes interventions : bucheronnage, rangement, broyage et livraison du bois).
  • La mise en place de documents de gestion des haies (Plan de Gestion Durable des Haies (PGDH)).

La structuration de la filière bois énergie

La gestion durable du bocage est rendue possible grâce à la valorisation du bois. Seule une juste rémunération du bois permet d’entretenir manuellement et durablement le bocage tout en restant cohérent économiquement.

C’est pourquoi, l’agglomération travaille en collaboration avec la SCIC Bocagenèse (coopérative qui achète et vend du bois pour le paillage et les chaudières à plaquettes).
D’autre part, le développement des débouchés (chaudière à plaquette) est essentiel à la survie de cette filière.

L’agglomération accompagne les agriculteurs et collectivités dans la réflexion préalable à l’installation de chaudière à bois :

  • Organisation de visite de chaudière, de plateforme de stockage…
  • Mise en relation avec les partenaires.
  • Réflexion sur l’approvisionnement par le bois bocage.

Une fois les projets réalisés, il s’agit d’accompagner l’approvisionnement des chaudières :

  • Démonstration d’abattage et de broyage.
  • Organisation de chantier d’entretien.
  • Contrôle des marchés d’approvisionnement et de l’entretien du bocage.
  • Mise en relation des différents acteurs.
  • Réalisation des plans de gestion du bocage à l’échelle de l’exploitation agricole ou de la commune.
  • Rédaction de cahier des charges pour l’approvisionnement et pour les travaux d’entretien.

Un programme de travaux volontaire

Le bocage est essentiel dans le parcellaire agricole. C’est pourquoi Guingamp-Paimpol Agglomération accompagne sa réhabilitation dans un objectif principal de reconquête de la qualité de l’eau, mais également pour la biodiversité, la production de bois, la protection des animaux…

Près de 210km de haies ont ainsi déjà été réalisés sur le territoire de l’agglomération depuis plus de 10 ans.

Les différents types de travaux proposés :

  • Des talutages à la pelleteuse (bas de parcelles, bords de vallées boisées…).
  • Des talutages à la charrue forestière (petit billon <80 cm lors de faible pente).
  • Des plantations à plat sur talus ou billons et en regarnis de haies dégradées (utilisation d’essences locales).
  • L’entretien des plantations pendant les 3 premières années à la débroussailleuse.
  • Des travaux hydrauliques (fermeture d’entrée de champ en bas de parcelle, fossé aveugle…).

Les services de la collectivité accompagnent les propriétaires à travers :

  • La conception d’un projet individualisé à l’exploitation en tenant compte des souhaits de l’agriculteur.
  • La réalisation clé en main des travaux et suivi de chantiers.
  • Un financement partagé (agglomération et bénéficiaire).

Ces programmes sont soutenus financièrement par le programme Breizh Bocage (Conseil régional, le Conseil départemental des Côtes d’Armor, l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et fonds européens).