Animation de chargement

De l'armor à l'argoat

11 rue de la Trinité - 22200 Guingamp   •   02 96 13 59 59

Grands projets

Le très haut débit

De l'armor à l'argoat

Le Trés Haut Débit sur Guingamp-Paimpol Agglomération

Favoriser un développement harmonieux et solidaire de son territoire est une des 5 orientations du projet de territoire de Guingamp-Paimpol Agglomération.

Dans ce sens, L’Agglomération consacre cette année 2 millions d’euros (8% du budget 2019) au déploiement du très haut débit pour lutter contre la fracture numérique et développer les usagers du numériques.

Objectif 100% des foyers fibrés en 2030

Débuté en 2013, le déploiement du très haut débit en Bretagne est la traduction du Schéma de Cohérence Régionale d’Aménagement Numérique (SCORAN). L’objectif : 100% des foyers, entreprises et sites publics bretons raccordés au haut débit en 2030.

Afin d’accélérer sa mise en place, l’extension du très haut débit a été divisée en deux zones complémentaires :

  •  Les zones d’Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement (AMII) : Le réseau est construit par des opérateurs privés. Ces zones concernent 40% des foyers bretons, dont     Guingamp (Orange).
  • Les zones d’investissement public : c’est le cœur du projet Bretagne Très Haut Débit, dont la maîtrise d’ouvrage du réseau a été confiée au syndicat mixte Mégalis Bretagne en 2013. Elles concernent l’ensemble du territoire (hors Guingamp). La propriété et le financement de ce réseau est publique, permettant une liberté de choix dans les secteurs à prioriser.

Le déploiement du haut débit en Bretagne

Lors de la construction du projet Bretagne Très Haut Débit, les membres de Mégalis Bretagne ont choisi d’articuler le déploiement autour de 4 axes : Equilibre (développement sur les villes moyennes), Cohésion (zones rurales à faible débit), Economie, connaissance et services (sites publics et entreprises) et Montée vers le très haut débit (amélioration du débit dans les zones mal desservies en attendant la fibre).

Le  projet a été découpé en 3 phases. Ainsi, les collectivités (Région, Départements et Communautés d’Agglomération et de Communes) ont pu prioriser les secteurs de déploiement du très haut débit.

La phase 1 a débuté en 2015 et s’achèvera en 2020. A cette date, 240 000 locaux pourront se raccorder à la fibre optique. Elle a permis d’expérimenter la méthode de déploiement, notamment en milieu rural, et de monter en puissance pour atteindre un rythme industriel en phase 2.

Les périmètres des phases 2 et 3 ont été validés en mars 2018 lors du Comité de Pilotage de Mégalis.

Comment savoir si je peux avoir la fibre ?

Pour savoir si votre commune ou secteur est concerné, par le déploiement du très haut-débit, vous pouvez consulter la carte de déploiement par Mégalis.

Carte de déploiement du très haut débit en Bretagne (Mégalis)

Carte de déploiement du très haut débit en Bretagne (Mégalis)

Si votre secteur est déjà couvert par le très haut débit, vous pouvez consulter les communes en cours de commercialisation.

Consulter les secteurs déjà couvert par la fibre optique.

Le choix de la fibre optique

Technologie d’avenir, la fibre vous permet d’avoir un débit supérieur à 100Mb/s, voir jusqu’à 1gb/s. Elle remplacera progressivement le réseau téléphonique en cuivre, dont le débit est limité à 30Mb/s.

Son déploiement permet de répondre à vos besoins, de plus en plus gourmands en débit : utilisations de plusieurs écrans haute définition simultanée, mais également l’envoi de fichiers lourds et le développement du télétravail.

Quelques chiffres sur le haut-débit

La zone de Grâces-Coadout, où la fibre optique est déjà déployée a nécessité :

  • Plus de 102km de fibre optique,
  • La révision, un par un, des 3 673 poteaux téléphoniques,
  • En moyenne, 49m de fibre optique par prise (entreprise ou habitation), contre 10 ou 20m en zone dense (Guingamp, Saint-Brieuc, Lannion…)

 

 

Toutes nos Flèche bleue
publications Voir toutes les publications