Animation de chargement
Le port du masque est obligatoire sur tous les sites et équipements de l'agglomération, clos ou en extérieur. Merci

Grands projets

Le très haut débit

De l'armor à l'argoat

Le Trés Haut Débit sur Guingamp-Paimpol Agglomération

Favoriser un développement harmonieux et solidaire de son territoire est une des 5 orientations du projet de territoire de Guingamp-Paimpol Agglomération.

Objectif 100% des foyers fibrés en 2026

Débuté en 2013, le déploiement du très haut débit en Bretagne est la traduction du Schéma de Cohérence Régionale d’Aménagement Numérique (SCORAN). L’objectif : 100% des foyers, entreprises et sites publics bretons raccordés au haut débit en 2026.

Afin d’accélérer sa mise en place, l’extension du très haut débit a été divisée en deux zones complémentaires :

  • Les zones d’Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement (AMII) : Le réseau est construit par des opérateurs privés. Ces zones concernent 40% des foyers bretons, dont Guingamp (Orange).
  • Les zones d’investissement public : c’est le cœur du projet Bretagne Très Haut Débit, dont la maîtrise d’ouvrage du réseau a été confiée au syndicat mixte Mégalis Bretagne. Elles concernent l’ensemble du territoire (hors Guingamp). La propriété et le financement de ce réseau est publique, permettant une liberté de choix dans les secteurs à prioriser.

3 phases :

  • Phase 1 : débutée en 2016, elle s’achèvera en 2020
  • Phase 2 : validée en mars 2018, elle est prévue en 2020-2023
  • Phase 3 : validée en mars 2018, elle est prévue en 2023-2026

Le déploiement sur l’Agglomération

La première phase est en partie achevée avec près de 6 300 prises commercialisables fin 2020. En raison de la crise sanitaire, le restant des chantiers de cette phase a dû être décalé à 2021.

La deuxième phase, qui a débuté fin 2020 et va se poursuivre jusqu’en 2023, prévoit 5 500 prises commercialisables d’ici fin 2021. Des travaux d’installation de la fibre sont en cours dans plusieurs communes du territoire.

L’objectif est de 47 000 prises installées en 2026. Une prise correspond à un foyer, une entreprise ou un site public.

2000€, c’est le coût d’une prise, dont 445€ financé par l’Agglomération.

Le budget global du projet Bretagne Très Haut Débit est de près de 21 millions d’€ (cofinancé par l’Etat, l’Union Européenne, la Région Bretagne, les départements et les communautés d’agglomération ou de communes bretons)

Comment savoir si je peux avoir la fibre ?

Carte estimative de fin des travaux de déploiement du Trés haut débitPour savoir si votre commune ou secteur est concerné, par le déploiement du très haut-débit, vous pouvez consulter la carte de déploiement du très haut débit par Mégalis.

Si votre secteur est déjà couvert par le très haut débit, vous pouvez consulter les communes en cours de commercialisation.

Si vous n’avez encore accès au haut débit que ce soit en fibre ou en ADSL, vous pouvez installer des solutions sans fil comme une connexion 4G ou satellite. Ces technologies vous permettent d’atteindre un débit supérieur à 30 Mb/s en descendant. Cette vitesse de connexion est considérée comme le bon haut débit.

Pour leurs installations, une aide a été mise en place par le gouvernement dans le cadre du plan France Très Haut Débit et peut aller jusqu’à 150€. Pour pouvoir en bénéficier il faudra d’abord vérifier le débit descendant proposée par les différents  fournisseurs d’accès internet via un test de débit.

Le choix de la fibre optique

Technologie d’avenir, la fibre vous permet d’avoir un débit supérieur à 100Mb/s, voir jusqu’à 1gb/s. Elle remplacera progressivement le réseau téléphonique en cuivre, dont le débit est limité à 30Mb/s.

Son déploiement permet de répondre à vos besoins, de plus en plus gourmands en débit : utilisations de plusieurs écrans haute définition simultanée, mais également l’envoi de fichiers lourds et le développement du télétravail.